La Maison des Indés

17 septembre 2016

Les GG comics en live

C'est maintenant officiel ! les GG comics seront en live au Lille comics Festival 2016 !!
RDV le Samedi à 15h30-16h30 avec pour sujet : "Les comics, c'était mieux avant ?" Le tout avec quelques surprises les amis !
Un débat qui s'annonce pleines de mauvaises foi...
Soyez nombreux !!! -On se fera un pot-

 

gglive

Posté par Dragnir à 14:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 septembre 2016

Judge Dredd : Les Liens du sang .

On a tous un vieil oncle qui concasse les protubérances testiculaires. Un de ceux que rien qu'a l'évocation du nom t'as le colon qui te remonte a t'en donner mauvaise haleine.

Je vous parle du vieux moisi qui parle de divorce en plein mariage ou du fait que la marié devrait pas se marier en blanc vu qu'elle a , dans sa folle jeunesse, été chaude comme un réchaud à gaz et qu'habitant non loin de la caserne de la 7ème division de blindé, elle connaît bien la marche militaire la bougresse.
Vous voyez le broyeur de pruneaux dont je parle ? Celui qui vous affuble du surnom que vous avait collé la tante Berthe , dit Berti le furoncle, et que vous tentez désespérément d'effacer de la mémoire collective et cet adepte du torche-fion à pédale vous le balance devant l'assemblée et Monsieur le Maire au moment ou vous alliez convoler en juste noce !

L'ultime connard, le fumier magnifique !

On en a tous un comme ça parce qu'on a tous une famille. Même les personnages les plus asociaux ont leur couillonnade tribal . Prenons le Grand Judge Dredd par exemple et bien pépère justice , le petit facho des peuples , il y a le droit aussi !
Si si je vous jure c'est dans le magnifique tome sortie par Delirium et intitulé : « Judge Dredd ; les liens du sang » .

Judge-Dredd-Liens-du-sang

Chacun sait que Dredd est en fait le clone du premier grand judge : le Judge Fargo. Et même , il n'est pas le seul clone puisque son « frère Rico » , de triste mémoire , était lui aussi issus de cette noble souche avant de mal tourner et c'est un euphémisme ! Et bien sachez qu'a Méga City one , quand on s'est coincé les poils du pubis dans la fermeture éclair du jean , on ne passe pas à la braguette à bouton pour autant. Et donc un autre clone de Dredd arrive en tant que cadet dans le corps des Judges. On suivra sa formation auprès du « grand frère » ( toute ressemblance avec un certain Pascal est a oublier ) puis son évolution en tant que Judge dans ce monde complètement dingue de Méga City ou il fera la preuve qu'il est bien digne de sa lignée génétique... Mais … Car oui il y a un mais , il n'y a qu'un seul Dredd !

original0

Connaissant mon engouement pour ce personnage et cet univers, je ne vais pas vous dévoiler davantage de choses , je risque de m'emballer. De cette façon vous n'aurez pas l'impression que j'ai tenter d'uriner dans votre Baba au rhum !
Mais sachez simplement que ce n'est pas la seule surprise concernant la famille du grand JO ! On découvre une autre facette du personnage et finalement de ce que sont ou doivent être les Judges.
Cet univers dystopique fascisant a encore bien des choses à nous montrer et se dote du même coup d'une belle subtilité politique et sociale !
John Wagner ( co créateur du personnage) a toujours la flamme et nous délivre des scénarios de haute voltige et totalement nimbé de cet esprit punky qui caractérise Dredd ! C'est dingue , c'est crade et c'est un putain de monde de cauchemar ou rester humain est quasi impossible !

Étant donné que ce tome est un recueil quasi anthologique des récits « familiales » de Dredd et qui reprends notamme l'arc « Brother of the blood », Nous avons aux pinceaux trois dessinateurs : Carlos Ezquerra co créateur du personnage, Simon Frazer a qui l'on doit Nikolaï Dante et quelques Doctor Who, enfin Colin MacNeil lui aussi un pur produit 2000AD qui a déjà plus d'un Dredd à son actif.
Chaque artiste a bel et bien sa patte mais tous respectent parfaitement le « Dredd Spirit » et donne l'éclairage de fin du monde perpétuelle qui règne dans les rues de Méga city One !
Pour ce qui est du travail d'édition, on peut dire que Delirium ne nous a pas prit pour des courges et c'est du soigné qui susciterait des moiteurs génitales au point de se prendre pour un curé dans un camp de scout ! La reluire est excellente , la cover tout à fait terrible et le papier est une caresse langoureuse le long de vos petits doigts excités ! On savait les gens de Delirium respectueux de leurs lecteurs depuis Oink et Vampirella et ils ne font que confirmer tout le bien que je pense d'eux !

original

Pour moi, nous avons avec ce « Judge Dredd , les liens du sang » affaire à un incontournable que ce soit pour les amateurs du judge mais aussi pour ceux qui aiment le cyberpunk ! Alors arrêtez de vous vriller le sillon interfessier avec votre oncle tout moisi et venez voir tonton Joe !!


Posté par Dragnir à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2016

Pendant ce temps là dans le sud...

Mes biens chers camarades,

Il est temps de braquer les projecteurs sur une association qui se démène pour rendre le sud de notre pays à peu près vivable ! Une association au nom poétique : A l'ombre des bulles ! Leur dernier coup en date une exposition intitulée "A la découverte des super-héros" avec en vedette Batman et qui se tient du 1er Septembre au 1er Octobre à la librairie La Bédérie située 9, rue de cordeliers à Aix en Provence !

Mais ce n'est pas tout ! Pour cloturer en beauté l'expo A l'ombre des bulles a réussit à attirer des noms !! En effet seront en dédicace Sara Pichelli et David Messina !!

  • Vendredi 30 Septembre 2016 : de 14h à 18h à la Boutique Super Toys (33, Rue St Jacques à Marseille).

  • Samedi 1er Octobre 2016 : de 14h à 18h à la Librairie La Bédérie (9, rue des Cordeliers à Aix-en-Provence).

A cette occasion, la règle pour les dédicaces en sus du « 1 dessin par jour et par artiste ».  Priorité sera donnée le deuxième jour à celles et ceux qui n’ont pas obtenu de dessin la veille.

De plus, une tombola sera organisée à Marseille et à Aix-en-Provence. Vous pourrez ainsi tenter de remporter les quatre sketches mis en jeu par Sara et David. Le prix du billet est de 3 euross, sans limite quantitative quant à leur acquisition.

Pour toutes précisions ou acheter en ligne des billets de tombola :

14218000_10154458505733057_2046117069_n

 

Posté par Dragnir à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2016

Les GG Comics n°14

Nous revoilà, les miches dorées par le soleil

Posté par Dragnir à 20:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2016

Les GG Comics n°13

Ladys and Gentlemens,

Il est venu et il est bien la : le nouveau podcast des GG comics avec la Fuckin' question ; Snyder surestimé ou non ?!?

 

http://www.comics-sanctuary.com/news/24593/les-gg-comics-episode-13-scott-snyder-surestime-ou-non.html

 

logoggcomics

Posté par Dragnir à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2016

Hill Billy

Si les indiens braillaient quand ils chargeaient sur leurs canassons c'est surtout parce qu'ils n'avaient pas de selle et pas de slibard, faut dire ce qui est : l'homme est pas fait pour l'inconfort.

Je pourrais vous parler de mon auguste personne , une fois que j'ai eu la mauvaise idée de faire coexister la célèbre purée de piment de mon pote Riton le pékinois et mon service trois pièces et ben je peux vous dire que je me suis sentit comme un coureur du tour de France hémorroïdaire un jour de canicule. Le pic de la fournaise , Mururoa mon amour .
Autant vous dire que la civilité ne tient plus . Tu galopes comme un cosaque dans la taïga jusqu'au goguenot et tu pratiques la noyade du grand chauve et de ses deux roulettes dans le premier récipient venu. Tu joues le rinçage sauvage, rien dans le furtif !
Reste après la grande pelade qui fait que ta zone pubienne ressemble à la face visible de la lune version éclipse sacrificielle.
Après sans aborder Popol et ses cantinières, tout autre organe humide et poilu est sensible. Prenez les yeux par exemple : ya des trucs que quand tu les regarde ça te fait les calots tellement sanglants qu'on diagnostiquerait une myxomatose.
Et ben j'ai le remède contre ça ! Mieux que le collyre et la verveine : Billy d'Eric Powell !!

tumblr_o98sz86yXK1s9k30zo1_1280

 

Bon chez les Yankees un Hill Billy c'est du pécore mais pas de l'échappé de «  l'amour est dans les prés » voyez ! C'est que ça tourne pas au kil de pif mais à l'alcool de patate frelaté le bouseux à salopette ! Et ben l'auteur nous en donne une nouvelle version.

ALBATROSS

Son Hill Billy à lui c'est le croquemitaine des sorcières et autres saloperies surnaturelles qui peuplent son monde. D'ailleurs impossible de placer dans le temps et dans l'espace cet univers dans lequel évolue le héros : ça pourrait être n'importe ou et n'importe quand dans notre monde ou ailleurs.
Dans cette première issue le sombre personnage va sauver la mise a un gamin peu prudent qui a faillit se faire boulotter par une vile créature. Ça va être ensuite l'occasion d'une origine story mais vraiment bien placé et tout à fait en adéquation dans sa narration avec l'univers que Powell mets en place. Dans ce récit , on va en quelques pages tout comprendre des motivations du Hill Billy et de sa haine concernant notamment les sorcières qui ressemblent à s'y méprendre à ma belle-mère après l'attaque des méduses dans les flots de Plougastel , un cauchemar de dermatologue même si le gars a fait science-peau !

 

Hillbilly-Featured-Image

Passons au picturale et alors la on a affaire a du cador. Des traits magnifiques, c'est beau boudiou que c'est beau je me suis sentie comme un curé dans un camp scout ! C'est sombre mais pourtant parfaitement clair et l'action est très bien représentée. On sent l'inspiration Mignola mais avec une grosse recherche sur le plan des détails. Ce qui fait que tous les personnages ont un look de dingue et que le héros est rien de moins qu'a tomber. Les décors sont soignés mais l'artiste les nimbe d'un « flou artistique » façon crayonné qui cadre pile poil avec l'ambiance. D'ailleurs l’œuvre a une colorisation savamment dosée qui sans aller jusqu'au noir et blanc opère la aussi à placer un environnement presque Burtonnien !

 

C'est du bon , c'est du très bon et ça m'a fait aimé les péquenauds et c'était pas gagné. Et puis si vous doutez encore Comixology offre le numéro 0 du bouzin histoire de vous appâter comme un ballon de rouge le ferait pour Jojo « gueule à fioul » ! Bon c'est de la VO publié par la boite de Powell en l’occurrence Albatros Funnybooks mais le niveau d'anglais exigé est pas insurmontable non plus !

 

Sinon vous pouvez toujours décider d'aller vous rapper les noyaux sur un canasson façon sioux mais ce serait pas malin de passer à coté !

 

PS : le lien pour vous choper le numéro 0 gratos sur comixo c'est par la

https://www.comixology.fr/Hillbilly/series/72847?ref=c2VhcmNoL2luZGV4L2Rlc2t0b3Avc2xpZGVyTGlzdC9zZXJpZXNTbGlkZXI

Posté par Dragnir à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2016

Fox Boy

Certains soutiennent que les toilettes turques sont en fait une invention belge et que les turques n'ont en fait qu'ajouter le trou.

Loin de moi l'idée de désavouer nos amis d'outre-Quiévrain qui en matière de trous sans fond sont dans le record dès qu'on incorpore à l'équation la bière ou toute autre forme de spiritueux. Mais je doute que la paternité de cette formidable invention qui te coince entre salir tes godasses ou te tremper le fondement, ne revienne à nos amis du plat pays.
Quand bien même, ne peut on pas s'approprier les us et coutumes , fussent elles sanitaires, d'autrui et finalement les faire siennes ? Le chocolat a t il toujours été suisse? L'escroquerie inventé par le Medef  ou l'imposture intellectuelle par BFM TV ? Non bien sur l'église était là bien avant eux.
Un exemple fuse dans mon esprit vif et embrumé par l'andropause , celui du comic à la Française ! Et la ça tourne à l'association de malfaiteur ou même Dodo la Saumure aurait sa place. On a du Mitton, du Tota, du Mornet, du Crety, du Billard, du Malgrain, du Hugonnard-Bert , du Charretier et j'en passe (pardon a ceux que j'oublie)
Oui le comic à la Française ça existe et parmi ces auteurs dotés du béret et de la baguette il y a Laurent Lefeuvre ! Bon quoique pour le monsieur on devrait davantage invoquer le biniou et le Chouchen car nous avons affaire à un breton pur jus noir et blanc jusqu'au slip. Même son héros Fox Boy s'inscrit dans cette tradition.

fox-boy-01-la-nuit-du-renard


Pol Salsedo est un jeune étudiant rennais pas sympathique du tout. Limite facho, il se complaît à ridiculiser certains de ses condisciples sur Facebook provoquant du même coup l'hostilité de ceux ci. Et c'est ainsi qu'un soir , il se retrouve poursuivit par des jeunes gens dont l'ambition est de le déguiser en catastrophe ferroviaire tout en lui favorisant le transit à coup de tatane dans l'oignon . Dans sa fuite éperdue, il croise un homme mystérieux qui va le soutirer des griffes de ses poursuivants et du même coup le transformer en renard-garou !

 

«  Avec une grande farine viennent de grandes galettes de sarrasin ! » Et donc notre jeune ami, à l'instar d'un dealer de bâton de la mort des bas fond de Coruscant, va rentrer chez lui et reconsidérer le sens de sa vie pour devenir un Super Héros et combattre les épouvantables malfrats Bigoudens qui hantent les rues de la belle ville de Rennes !

 Voila pour le paysage de base qui est bien plus original qu'il n'y paraît puisque l'auteur mets en place tout un background lors du premier tome qui est en fait une origine story mais vraiment cool et très agréable à lire. C'est dynamique , plein de clin d 'œil à cette culture geek qui nous est si chère et il y a une vrai identité dans le récit, la patte de l'auteur ! Et puis, il y a le coté Frenchy distillé par touche savante et qui donne un coté vraiment familier , la French Touch !

 

2-3-color

 

Et puis alors quel tremplin pour le tome deux qui lui devient carrément épique et je pèse mes mots !

L'auteur créer tout un univers sur une base proche de notre réalité et multiplie les clins d’œil au monde de l'édition de comics Français des années 70 et 80 ! Il le fait tant et si bien qu'il fait son propre crisis à la DC ! Un ambition énorme mais qui frappe au but avec la même efficacité que mon 44 fillette dans les noyaux de quiconque me dira le contraire ! Un récit palpitant , profond , aux inspiration tellement diverses qu'elles en sont innombrables ( Du magasine Mustang des 80's au mythe de Cthullu en passant par Hara-Kiri ) . Si le premier tome était un belle entrée en matière, le tome deux mets en place ce qui sera un univers complexe et profond dont on pressent que l'auteur à dors et déjà établis sa mythologie !

ori_aex_12274_fox_boy_01_05-3-5720d36563212


Pour la partie graphique, le choix d'une colorisation très tranchée me rappelle bien évidemment ce que je trouvais dans les pages du Mikros de Miton ou du Photonik de Tota mais plus nuancé et l'on voit que l'auteur maitrise pleinement les techniques actuelles. Quant au trait , il y a du Kirby , du Buscema chez cet homme mais pas que ! Et par cet habile alchimie on se retrouve avec des dessins fluide ou toute l'action est parfaitement lisible et agréable à la lecture.

Vous l'aurez compris, j'ai eu un gros craquage de slip a m'en péter le biniou avec ces deux tomes de Fox Boy chez Delcourt et issue d'un esprit forgé dans le moule des éditions Lug. Croyez moi ce type à une culture de dingue et mieux que ça il sait la transmettre ! Et un dernier conseil : si vous comptez lire cette œuvre aux toilettes il vous faudra éviter les chiottes Turco-Belge rapport à l'instabilité de la position !

 

PS: voici un lien de l'ami Robin de Comics Ovore , un article écrit en duo avec l'auteur lui même !! http://www.comicsovore.com/what-does-the-fox-say/

Posté par Dragnir à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2016

ParutionsV0 au 10 juillet 2016

INDEPENDENT_COMICS_DAY

 

2000AD:
2000AD #1988

Action Lab Entertainment:
Ghoul Scouts Night Of The Unliving Undead #02
I Mage #05
Miraculous #01

After-Shock Comics:
Dreaming Eagles #06
Jackpot #03
Superzero #06

American Mythology:
Stargate Atlantis Back To Pegasus #02

Archie Comics:
Archie Comics Double Digest #270
Sonic Mega Drive #01

Avatar Press:
Cinema Purgatorio #03

Black Mask Comics:
Kim & Kim #01

BOOM! Studios:
Giant Days #016
Peanuts Friends Forever 2016 Special #01
Regular Show #037
Strange Attractors #02
Woods #024

Comic Shop News:
Comic Shop News #1516

Dark Horse:
Baltimore Empty Graves #04
Bounty #01

Devils Due Publishing:
Tales Of Mr Rhee v2 Karmageddon GN

Dynamite Entertainment:
Bobs Burgers v2 #013
Control #02
Kings Quest #03
Lone Ranger Green Hornet #01
Vampirella v6 #05

Graphic India:
Grant Morrisons 18 Days #013

IDW Publishing:
Angry Birds Comics v2 #07
Brutal Nature #03
Classic Popeye #048
Donald Duck v2 #015
Transformers Till All Are One #02
Weird Love #013

Image:
3 Floyds Alpha King #02
Black Science #022
Discipline #05
Faster Than Light #08
Fix #04
Fuse #019
Image Giant-Sized Artists Proof Edition Outcast By Kirkman & Azaceta #01
Midnight Of The Soul #02
Nailbiter #023
Paper Girls #07
Renato Jones One Percent #03
Revival #041
Roche Limit Monadic #04
Spawn #264
Spread #014
Stray Bullets Sunshine And Roses #016
Symmetry #05
Throwaways #01
Tokyo Ghost #08
Walking Dead #156

Top Cow:
Switch #04

jet city comics:
Cirque American Girl Over Paris #01

Kenzer & Company:
Knights Of The Dinner Table #233

Lion Forge:
Chavo Guerreros Warriors Creed #02

Oni Press:
Brik #01
Invader Zim #011
Kaijumax Season 2 #03

Scout Comics:
Solarman v2 #01

Titan Comics:
Doctor Who Event 2016 Supremacy Of The Cybermen #01

Valiant Entertainment:
4001 AD Shadowman #01
Bloodshot Reborn Bloodshot Island Directors Cut #01

Vertigo:
Sheriff Of Babylon #08
Unfollow #09

Zenescope Entertainment:
Grimm Fairy Tales #124
Grimm Fairy Tales Presents Robyn Hood I Love NY #01

Posté par Dragnir à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2016

Les GG comics n°12

C'est la saison des amours pour les GG comics !! Le Numéro 12 : Quelle est la place des love stories dans les comics ?

http://www.comics-sanctuary.com/news/24328/les-gg-comics-episode-12-quelle-est-la-place-des-love-stories-dans-les-comics.html

 

logoggcomics

Posté par Dragnir à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2016

I Hate Fairyland

Vous connaissez celle du gars au resto qui trouve un poil de pubis dans son plat de nouille ….. Ouais bon c'est pas la meilleur des façons pour lancer une chronique mais franchement j'ai pas trouvé d'autre comparatif.
Ou alors je vous la fais brève : Voir des trucs là ou j'estime qu'ils n'ont rien a y glander ça me fait gigoter les grelots comme un mariachi secouant ses maracas. L'exemple, c'est de voir des personnages cartonny dans un univers qui ne l'est pas , sans déconner ça me colle le noyau de la cerise à l'air !
Les mélanges moi j'ai toujours été sensible ! Après un biture qu'aurait tué un polack je me suis juré de plus jamais faire de mélange ! Plus d'eau dans le Ricard par exemple !

Bordel ça viendrait à l'idée de personne de coller Moundir de Koh Lantha dans la dictée de Pivot !!

Alors après je crache pas sur un Comic 100% cartoon quand c'est bien fait et d'ailleurs j'en connais un de sacrément bon dans le genre c'est Skottie Young !! Bon je vous fais le pedigree de la bestiasse, le gars bosse depuis 2000 pour Marvel , bon faut bien becqueter même si pour un auteur c'est un peu comme faire du porno vu que le loulou à collaboré au Marvel mangaverse.... Mais dans l'ensemble son taf est pas dégueu surtout depuis qu'il a sa propre série sur le monde de OZ !!

Mais comme pour beaucoup d'artiste , c'est en allant chez les indés qu'il ôte la dextre du fondement avec son « I Hate Fairyland » !!

IHateFairyland_01-1


Alors la petite Gertrude et ses magnifiques bouclettes vertes se retrouve happé un beau jour vers un monde merveilleux peuplé d'innombrables adorables créatures à en faire dégobiller Twilight Sparkle ! La reine Cloudia lui confia alors la quête de retrouver une clef qui lui permettrait de retourner chez elle....C'était il y a 27 ans !!!
Depuis affublé d'une mouche nommé Larry et qui est censé être son Jiminy Criquet , elle erre dans ce monde en pain d'épice enfermée dans son corps d'enfant mais avec l'esprit d'une jeune femme plutôt trash dans ses réactions ! Pour l'exemple, une jolie lune à la Méliès dans le ciel joue le rôle du narrateur au début de l'histoire jusqu'au moment au sa narration agace la douce enfant au cheveux vert qui va être radicale avec l'astre nocturne. Bon je vous passe la méthode mais in fine, je peux vous dire que le satellite n'aura plus jamais de problème de sinusite.

fairyland2-4e51027

 

C'est un récit incroyablement drôle et grinçant que nous sert Young avec du pâté de raisiné a tire larigot ! On voit que l'auteur prend un plaisir fou a malmener les « gentils petits contes de fées » avec sa Dorothy qui n'a pas besoin d'homme de fer ou d'épouvantail. Non Gertrude , va tout déglinguer, Braquer le casino de ce monde, se prendre des bitures colossales, bouffer des gnomes à s'en taper des trips façon LSD. C'est une saloperie au pays des rêves, un cauchemar plein d'amertume qui se farcit tout ce qui peut être gentil et mignon. Et bordel c'est jouissif tant c'est irrévérencieux !

 

20151015_211124

Techniquement, Young rend un taf impeccable ou j'ai ressentit l'influence du Franco-Belge que l'artiste n'a jamais nié . Franchement, il y a du Kid Paddle en beaucoup plus intéressant dans son œuvre et ça tape pile poil ! Il est pour l'occasion accompagné de celui que l'on peut considérer comme son encreur attitré en la personne du Canadien Jean François Beaulieu qui en plus d’œuvrer sur la plupart des travaux de Young a aussi collaboré avec Ottley sur Invincible, c'est vous dire que le monsieur est talentueux. D'ailleurs, sa palette est en parfaite adéquation avec le monde de Fairyland avec des couleurs sorties d'un magasin de bonbons qui sont tranchées (au propre comme au figuré ) par des teintes gores !!

C'est donc un comic particulièrement agréable à l'oeil même si comme votre serviteur vous n'êtes plus que ça amateur de dessins ou de couleurs cartonny ! C'est bon comme un méga Paris Brest mais avec un peu de tripes dessus...

 

C'est un titre à ne manquer sous aucun prétexte, de grande qualité ! Bon, vu l’œuvre j'avoue j'ai un peu honte d'avoir commencé en vous parlant d'un poil dans un plat de nouille mais ça aurait pu être pire : j'aurais pu vous parler d'une nouille dans un c... Fluff You !!!

IHateFairyland_preview11

Posté par Dragnir à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :