Il y a des trucs qui vous arrive dessus en faisant dans le furtif, ça glisse comme un pet de nonne sur une toile cirée ! Vous savez ce genre de machin dont vous vous apercevez qu'il est bien trop tard pour serrer les miches que déjà la coloscopie sauvage à commencée et vu les circonstances la personne qui procède doit avoir son BEP de Ninja option Shaolin !
Et bien il y a quelques temps c'est ce qui m'est arrivé avec Alex+Ada.

covera+a

Dans un futur proche Alex , jeune homme qui personnifie la misère sexuelle se voit offrir par sa grand-mère qu'est chaude comme un brasero argentin dopé au tabasco, un androïde féminin qu'il va nommer Ada. Et ça va changer sa vie et pas seulement au niveau du radada !
Voyez vous en cette époque Asimovienne, l'intelligence artificielle des robots a été bridé suite a un massacre perpétré sur des humains et les lois anti-robotiques sont très strictes. Pourtant la curiosité du jeune homme va le pousser a aller plus loin vous vous en doutez.

C'est un récit tout en douceur mais avec une violence sous-jacente issue de ce monde tellement aseptisé qu'il en devient impropre , impersonnel. Ici l'humanité cherche un confort qu'elle ne trouve que dans une nouvelle forme d'esclavagisme auprès de créatures dévouées corps et âme à ceux qu'elles doivent servir. Et bien malheureux celui qui commence à s'interroger ou même à être curieux.

alex+ada_concert


C'est un message de tolérance, une réflexion sur l'humanité et ce qui la définit. Une recherche sur ce qu'est « l'avoir » et « l'être » .
Ce comics est bon , je veux dire fondamentalement bon. Pas en tant que produit mais au regard des émotions qu'il suscite, de l'humanité qu'il véhicule et c'est là toute la force de cette œuvre.
On rit pour Alex + Ada, on s'indigne pour Alex + Ada, On a peur pour Alex + Ada , on pleure pour Alex + Ada et finalement on est heureux pour Alex + Ada. Il y avait bien longtemps qu'un livre même hors comics ne m'avait apporté un tel condensé émotionnel, au point d'en rire aux éclats , au point d'en pleurer à chaudes larmes !

Oui c'est un livre qui se lit avec le cœur et l'esprit , qui vous donne autant à réfléchir qu'a ressentir.
Amateurs de Michael Bay qui n'envisagent une histoire qu'avec des explosions de sillon interfessier , passez votre chemin , ici la violence est larvée et bien plus subtil !

C'est un tour de force remarquable de la part de Sarah Vaughn qui co-scénarise avec Jonathan Luna qui quant à lui rend un dessin propre et dont le trait un peu synthétique colle parfaitement à l'ambiance. Luna prend le parti de coloriser avec des tons pastels presque monotone ce qui accentue l'impression d'oppression de ce monde fait d'un quotidien mortifère. Brillant !

Alex-+-Ada-001-021


J'avais lu les 15 issues lors de leur parution en version originale et je suis heureux de les retrouver en Français chez Delcourt qui collecte dans ce premier tome les 5 premiers singles.

Chacun aura comprit que j'ai eut un énorme coup de cœur pour cette histoire qui m'émeut tant que je n'ai même pas envie de faire ma vanne de fin de chronique.
J'ai juste envie de vous inviter à ce voyage dans le cœur d'Alex+Ada.